Ecclestone ne paiera pas d'impôts s'il vient à Francorchamps

La commission du ruling du ministère des Finances a récemment suggéré, en réponse à une demande du gouvernement wallon relayée par le ministre des Finances Didier Reynders, deux pistes fiscales avantageuses à l'égard de Bernie Ecclestone pour le cas où il organise le Grand Prix de F1 à Francorchamps, a indiqué M. Reynders dans une interview à La Dernière Heure.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés