ELECTIONS10: La RTBF dévoile son plan de bataille pour suivre la campagne électorale

Comme lors des dernières élections, la RTBF a décidé de mobiliser ses trois supports (radio, télé et web) pour couvrir la campagne en vue du scrutin fédéral du 13 juin.

"Cela va être une couverture très riche, c'est-à-dire où un maximum de personnalités pourront s'exprimer et où un maximum de thématiques seront abordées (...) et où les citoyens auront l'occasion de s'exprimer", explique Jean-Paul Philippot, l'administrateur-général de la RTBF.

Celle-ci sera organisée autour de quatre grands axes: la sécurité sociale et les pensions, l'économie et l'emploi, la justice et la sécurité, et enfin les questions institutionnelles.

Grâce à un partenariat avec la VRT, les journalistes de la RTBF s'efforceront également de décrypter les enjeux de cette campagne en Flandre.

"On ira voir au nord quels sont les grands thèmes -et pas seulement BHV-, et comment les partis les abordent", détaille Jean-Pierre Jacqmin, directeur de l'information.

RTBF et VRT s'échangeront à cet effet des reportages pour assurer un regard croisé entre nord et sud du pays. Des hommes politiques des deux communautés seront également invités à débattre ensemble.

"Mise au Point" en télé, et "Matin Première" en radio, accueilleront chacun un débat entre "petits partis", mais ceux-ci n'affronteront les "grands" partis que sur internet seulement.

Ce dispositif électoral devrait entraîner une dépense "exceptionnelle et non prévue" de plus de 1,5 million d'euros, ce qui pourrait pousser la RTBF à revoir certaines décisions antérieures, a reconnu M. Philippot.

"Certains projets seront sans doute postposés ou minorés", a-t-il notamment indiqué. (EDR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés