Electrabel en justice : Magnette n'est guère surpris

Le ministre démissionnaire de l'Energie Paul Magnette n'est pas surpris de la nouvelle démarche entreprise par Electrabel pour obtenir le remboursement des taxes qu'elle a payées sur la rente nucléaire pour les années 2008, 2009, et 2010. Le ministre socialiste reste convaincu de la légitimité du prélèvement, a indiqué jeudi sa porte-parole.

La rente nucléaire est constituée du bénéfice qu'Electrabel retire de l'électricité produite par des centrales amorties.

Selon La Libre Belgique, Electrabel à l'intention de contester la taxe nucléaire devant le tribunal de première instance.

Les producteurs nucléaires a déjà introduit en vain un recours contre cette taxe devant la Cour constitutionnelle.

Dans une réaction via sa porte-parole, Paul Magnette a indiqué qu'il n'était pas vraiment surpris de la nouvelle initiative d'Electrabel. Le ministre a souligné qu'Electrabel tentait depuis trois ans d'attaquer le dispositif par tous les moyens.

Paul Magnette n'a pas l'intention de remettre le prélèvement en cause, et entend l'augmenter à l'avenir. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés