Publicité

Enfants victimes d'un malaise en camp: la plupart ont quitté l'hôpital

La plupart des enfants hospitalisés vendredi soir après avoir été victimes de malaises dans leur camp de mouvement de jeunesse à Kampenhout (Brabant flamand) ont pu regagner leur domicile samedi.

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) devrait communiquer lundi sur l'origine de ce qui semble être une intoxication alimentaire collective.

Sur la soixantaine d'enfants ayant présenté des symptômes, une trentaine ont dû être hospitalisés. Seuls quelques-uns devaient encore passer la nuit de samedi à dimanche en observation à l'hôpital. (230)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés