Publicité
Publicité

Enseignement: ne pas affaiblir le trait d'union de la Fédération

La ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet estime que si les Francophones doivent éviter de s'embarquer dans un dialogue communautaire à deux qui ignorerait Bruxelles, il ne faut pas tomber dans le piège inverse, qui consisterait à affaiblir le trait d'union entre Bruxellois et Wallons que constitue la Fédération Wallonie-Bruxelles.