Publicité
Publicité

Etudes de médecine - Les étudiants en échec préfèrent l'étalement à la réorientation

Les étudiants en première année de médecine qui ont échoué au test de janvier choisissent massivement, parmi les options offertes par la réforme du ministre Jean-Claude Marcourt, d'étaler leur 1e année sur deux ans plutôt que de se réorienter vers une autre branche, rapporte samedi Le Soir.