Europol est d'avis qu'un seul homme est responsable des explosions dans les magasins IKEA

Les explosions au réveil piégé qui ont eu lieu ces derniers mois dans plusieurs magasins IKEA, dont une en Belgique, sont probablement le fait d'un seul homme, pense l'office intergouvernemental de police criminelle Europol qui coordonne les enquêtes en cours.

Selon l'office européen, le suspect serait un homme âgé de 35 à 45 ans. Il a été filmé par des caméras de surveillance, à Eindhoven, aux Pays-Bas, ainsi qu'à Gand, en Belgique. Europol a publié sur son site internet deux images du suspect. Elle espère qu'il pourra être reconnu.

Le magasin IKEA de Gand avait été évacué le 30 mai dernier après que deux légères explosions s'y furent produites. Deux réveils avaient été retrouvés, emballés dans des boîtes de lait, cachées sous des palettes. Ces réveils étaient reliés à un détonateur.

Le même jour, des explosions du même acabit s'étaient produites dans des magasins IKEA situés à Son, près d'Eindhoven, aux Pays-Bas, ainsi qu'à Lomme, près de Lille, en France.

Le 11 juin, deux personnes avaient été légèrement blessées lors d'une explosion dans un IKEA à Dresde, en Allemagne.

Le dernier incident date de la semaine dernière. Des explosifs ont été retrouvés dans un magasin IKEA situé dans les environs de Prague, la capitale tchèque. L'engin y avait été désamorcé par les forces d l'ordre. (LOD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés