Evasion Bruges: les enquêteurs craignent pour la vie de Lesley

Les enquêteurs craignent pour la vie de Lesley Deckers, âgée de 23 ans, la complice qui a aidé Ashraf Sekkaki à s'évader en hélicoptère de la prison de Bruges avec deux autres détenus, entre-temps appréhendés, rapporte vendredi un quotidien flamand. Alors que son ami, Mohamed Johri, a été interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi au Maroc, la jeune femme est toujours introuvable.

Le mystère plane sur ce qu'est devenue Lesley Deckers, qui était au coeur du projet d'évasion. Elle semble tout simplement avoir disparu de la surface de la terre. Elle a pour la dernière fois été aperçue sur les images d'une caméra de surveillance d'un hôtel d'Amsterdam où elle a vécu cachée avec les trois fugitifs pendant une semaine.

Quelques jours plus tard, Abdelhaq Melloul Khayar avait été appréhendé à Molenbeek. Jeudi, c'était au tour de Johri d'être interpellé au Maroc. Sekkaki est, quant à lui, toujours recherché par la police.

"Mais il n'y a aucune piste concernant Lesley Deckers. Nous étions surpris de ne pas la trouver aux côtés de Johri lorsqu'il a été arrêté jeudi. Elle était le maillon faible de toute l'histoire. Nous espérons que les gangsters n'ont pas décidé de l'éliminer. Nous craignons pour sa vie, oui", affirme-t-on dans les milieux de l'enquête. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés