Evelyne Huytebroeck dément avoir caché des documents et menti

La ministre bruxelloise de l'Environnement Evelyne Huytebroeck (Ecolo) a démenti mardi les affirmations du chef de file MR Didier Gosuin selon lesquelles elle aurait caché quoi que ce soit et menti au parlement au sujet de la fermeture de la station d'épuration de Bruxelles nord.

"Mme Huytebroeck n'a jamais rien caché, et M. Gosuin fait semblant de découvrir de nouvelles pièces", a indiqué son cabinet, réagissant à des articles de presse.

La ministre est au courant depuis des mois des menaces de fermeture de la station lancées par Aquiris, la société privée qui gère la station nord, mais ces menaces font partie de la stratégie de cette dernière et "rien ne prouvait qu'elles seraient mises à exécution" le jour de cette fermeture, relève-t-on au cabinet de la ministre Ecolo.

En outre, les expertises démontrent qu'il était possible de nettoyer la station collecteur par collecteur, en évitant donc une fermeture totale, ajoute-t-on.

Le problème des sables et des gravats était connu depuis longtemps et le 16 septembre encore, la Région a communiqué à Aquiris qu'elle ferait les mesures elle-même, fait-on observer.

Et alors que Didier Gosuin va réclamer au gouvernement de dessaisir Mme Huytebroeck du dossier, celle-ci rappelle que c'est bien M. Gosuin qui a "embarqué la Région" dans le contrat avec Aquiris lorsqu'il était lui-même ministre de l'Environnement. (MDP)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés