Faute de signatures, Lizin jette le gant

La sénatrice Anne-Marie Lizin ne sera plus parlementaire lors de la prochaine législature, rapporte mercredi La Meuse.

Mme Lizin ambitionnait de "constituer une liste laïque avec notamment, la Verviétoise Karima", selon le quotidien. "Dans leur programme, il y avait entre autres la lutte contre le port du voile".

Mais l'ancienne présidente du Sénat, exclue du PS, n'a pas recueilli les signatures nécessaires pour enregistrer sa liste.

Il est en effet nécessaire d'obtenir soit la signature de trois députés ou de deux sénateurs sortants, soit des signatures d'électeurs (5.000 pour, le Sénat, 200 à 500 par circonscription pour la Chambre).

D'après La Meuse, "elle en veut surtout à Elio Di Rupo", le président du PS. (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés