Faux et corruption : le directeur des Affaires économiques de Charleroi inculpé

Guy Charlier, le directeur des Affaires économiques de la ville de Charleroi, a été inculpé de faux et usage de faux par fonctionnaire public, entrave aux marchés publics et corruption, par la juge d'instruction Baeckeland, a-t-on appris jeudi de source judiciaire à Charleroi.

Les faits reprochés à Guy Charlier concernent notamment sa gestion de l'OGMF (Officie général des Marchés et Fournitures) de la ville de Charleroi, dont il était le responsable.

Il est aujourd'hui responsable des départements de l'économie, du commerce, de l'emploi et de l'économie sociale de la ville.

La période infractionnelle retenue à son encontre va de 2001 à 2009. Il lui est notamment reproché d'avoir, à deux reprises, profité de ses fonctions à l'occasion d'achats de véhicules. Ayant négocié ces achats pour la ville, il aurait ensuite bénéficié de conditions particulièrement intéressantes, pour l'achat de voitures personnelles, en 2003 et en 2005.

Pour ce qui concerne plus généralement l'entrave aux marchés publics, il aurait fait passer pour urgents des marchés qui ne l'étaient pas réellement. Ce qui permettait de restreindre d'autant les marchés publics lancés.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés