Florennes: le forcené maîtrisé par la brigade spéciale d'intervention

L'homme qui était retranché depuis 18h dans son habitation située rue du Forêt à Morialmé (Florennes) et qui menaçait de faire exploser une bombonne de gaz a été délogé par la brigade spéciale d'intervention sur le coup de 21h40.

Au moment de l'intervention, l'homme s'était caché sous un meuble à l'intérieur de la maison qu'il avait d'ailleurs partiellement saccagée au préalable. Il n'était alors plus en possession de la bombonne de gaz qu'il menaçait de faire exploser. Précédemment, il avait allumé plusieurs morceaux de papier toilette à proximité de celle-ci.

Un périmètre de sécurité avait été installé autour de l'habitation. La police et les pompiers s'étaient rendus sur place, ainsi que le bourgmestre de Florennes, Pierre Helson. Pendant environ quatre heures, des négociations ont été menées par les forces spéciales de la police fédérale.

Il a été privé de liberté et se trouve actuellement dans les locaux de la police de Walcourt. Un médecin de garde de la région l'examinera dans les prochaines heures afin de déterminer si son état est compatible avec les conditions de la détention.

Au moment des faits, l'auteur était sous l'emprise de l'alcool et aurait vraisemblablement ingurgité des médicaments.

Il sera probablement déféré jeudi matin devant le juge d'instruction Pierre Hanin.

C'est à la suite d'une séparation douloureuse qu'il a commis les faits de ce mercredi soir. Il avait également été récemment l'auteur de menaces et avait à maintes reprises évoqué l'intention de mettre fin à ses jours. Il avait d'ailleurs réalisé une tentative de suicide il y a 15 jours et était hospitalisé depuis lors.

(CYA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés