Publicité
Publicité

Flouée de sa prime photovoltaïque

Une habitante de Seraing, qui a commandé des panneaux photovoltaïques juste avant la disparition de la prime wallonne, se voit aujourd'hui refuser cette même prime par la Région wallonne. Une cinquantaine de personnes seraient dans le cas, indiquent les journaux du groupe Sud Presse jeudi.

La Serésienne a passé commande des panneaux le 3 octobre, soit trois jours avant la date butoir du 6 octobre qui marquait la disparition de la prime wallonne.

Ses panneaux installés en mars, elle introduit sa demande de prime. Le problème, c'est que dans l'intervalle un arrêté ministériel pris par Jean-Marc Nollet, en charge de l'Energie, est entré en vigueur, arrêté qui impose de nouvelles conditions à l'octroi de cette prime avant sa disparition.

La Région wallonne indique à la Serésienne que la prime lui est refusée car elle n'avait pas versé d'acompte avant le 6 octobre et que son prêt vert n'avait été accordé qu'après cette date. "Deux conditions qui n'existaient pas quand nous avons signé le bon de commande", explique la Serésienne. "Mais on nous a dit que cet arrêté était rétroactif...".

Elle s'est dès lors tournée vers le médiateur de la Région wallonne, comme cinquante autres personnes dans le même cas pour l'instant, indiquent les journaux du groupe Sud Presse. "Et nous nous attendons à recevoir encore d'autres plaintes, explique Sophie Vandermeeren, en charge du dossier. Nous avons interpellé le ministre Nollet, car ce qu'il a fait ici ne semble pas correct."

Le ministre Nollet ne veut toutefois rien entendre, selon les quotidiens. (ROJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés