Formateur: des ONG remettent une pétition contre le nucléaire signée par 100.000 citoyens

Des représentants d'organisations environnementales ont remis vendredi après-midi au formateur Elio Di Rupo une pétition signée par 100.000 personnes demandant le respect de la loi de sortie du nucléaire datant de 2002.

La pétition exige la fermeture des trois réacteurs nucléaires les plus anciens en 2015. Ils demandent également que les quatre réacteurs restants soient fermés le plus rapidement possible, et certainement d'ici 20205, de manière à favoriser le marché intérieur en matière d'économies d'énergie et d'énergie renouvelable.

Le formateur Elio Di Rupo s'est engagé à communiquer la pétition à l'ensemble des négociateurs. Il a indiqué que le thème de la sortie du nucléaire devait "être étudié" vu son importance. Une pétition signée par 100.000 personnes, "cela a une signification démocratique", a-t-il fait observer.

La pétition est portée par la plate-forme "Stop and Go", une initiative de Greenpeace, du Bond Beter Leefmilieu, du WWF et d'Inter-Environnement Wallonie.

Les représentants de ces organisations sont arrivés en vélo à la présidence de la Chambre où ils ont été brièvement reçus par le formateur vendredi après-midi. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés