Formateur: dossier Bruxelles bouclé, retour de la LSF

Les présidents des huit partis qui négocient les réformes institutionnelles autour du formateur Elio Di Rupo s'attaquent à nouveau à la loi de financement. Mercredi en fin de matinée, ils ont entamé leur réunion par une rencontre avec les négociateurs bruxellois venus présenter l'accord intervenu entre eux à propos de la simplification des institutions de la Région-capitale.

Il n'y a pas formellement d'accord entre les huit présidents partis sur le dossier bruxellois, car, selon l'adage, tant qu'il n'y a pas d'accord sur tout il n'y a d'accord sur rien, mais vu le consensus intervenu entre les représentants de ces partis à Bruxelles, on peut supposer qu'il existe bien un accord.

Mercredi après-midi, outre la loi spéciale de financement, les négociateurs aborderont également les transferts de compétence. La réunion devrait être longue, probablement pas au finish même si certains n'excluaient pas d'aboutir à un accord. (OCH)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés