Formateur: l'accord du groupe de travail sur Bruxelles sera abordé mercredi matin

Les représentants des huit partis qui négocient avec le formateur Elio Di Rupo une réforme de l'Etat se sont quittés mardi vers 21h30. Ils se retrouveront mercredi à 11h30 pour entendre le rapport du groupe de travail sur la simplification des institutions bruxelloises qui est arrivé à un accord mardi soir.

Les négociateurs ont consacré la journée de mardi à la révision de la loi spéciale de financement (LSF) et à l'autonomie fiscale.

Ils ont fait tourner différents modèles afin de voir les conséquences des options d'ici 2025 et même au-delà. Ils ont aussi examiné diverses propositions en matière d'autonomie fiscale. La discussion reste difficile. Selon certains négociateurs, on progresse lentement.

Un groupe de travail continuait à plancher mardi soir sur l'autonomie fiscale et un groupe d'experts se réunit mercredi dès 10 heures pour la LSF.

Quant aux négociateurs, ils se revoient mercredi à 11h30 pour entendre le rapport du groupe de travail sur Bruxelles qui est arrivé à un accord mardi soir. Cet accord semble complet et est accepté par les huit partis. Il ne devrait donc plus faire l'objet de longues discussions au niveau des présidents.

Les négociateurs reprendront ensuite la discussion sur la LSF, l'autonomie fiscale et les transferts de compétences.

A 14 heures, des techniciens se réuniront sur la scission de l'arrondissement judiciaire de Bruxelles-Hal-Vilvorde. (ALN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés