Formateur: les négociations budgétaires avancent dans un climat moins tendu

Les représentants des six partis qui négocient la formation du gouvernement fédéral poursuivaient lundi les discussions budgétaires. Après avoir parcouru durant le week-end le volet consacré aux dépenses publiques, les négociateurs parcouraient lundi les propositions en matière de recettes. Et selon l'entourage des négociateurs, "cela avance". Il n'est pas impossible que les négociateurs s'attaquent dès lundi soir aux réformes structurelles (emploi, pensions).

Lors d'un premier tour de discussions sur les recettes fiscales, les six partis ont examiné les chapitres relatifs aux intérêts notionnels et aux voitures de société.

Le PS et le sp.a sont demandeurs depuis longtemps d'une révision du système des intérêts notionnels. Le cdH plaide en faveur de nouvelles orientations au profit des PME car selon les centristes, seules 7% d'entre elles en bénéficient actuellement. Plusieurs partis demandent de lier l'octroi des intérêts notionnels à la création d'emplois.

"L'ambiance est moins tendue", commentait-on, alors que les discussions étaient particulièrement vives ces derniers jours entre les ailes gauche et droite de la coalition en gestation. (PVO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés