Formateur: Vanackere aurait voulu "plus d'ambition" dans l'accord sur Bruxelles

L'accord intervenu mardi soir sur la simplification des institutions bruxelloises est "un pas dans la bonne direction", estime le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères Steven Vanackere (CD&V), selon qui il aurait pu néanmoins être plus ambitieux. "Les transferts de compétences vers la Région auraient pu être plus importants", a-t-il dit mercredi matin sur la VRT radio.

Interrogé sur le sujet à New York, en marge de l'assemblée générale des Nations Unies, M. Vanackere a souligné que "le rôle accru de la Région bruxelloise dans la politique de sécurité est une bonne chose". "Mais il faudra être plus ambitieux à l'avenir", a-t-il ajouté, évoquant notamment les politique touchant à la mobilité et aux investissements.

"Je ne suis pas partisan de mettre fin aux communes, mais un certain nombre de compétences sont mieux gérées au niveau régional", a argumenté le ministre, qui est Bruxellois.

Cette logique n'est en rien communautaire, mais elle répond à "une volonté de mieux gérer" Bruxelles, a-t-il dit. (WAE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés