Formation: l'Olivier avance plus vite que prévu

Les travaux des négociateurs de la future coalition Olivier qui devrait gouverner les Régions wallonne et bruxelloise et la Communauté française semblent avancer plus vite que prévu mercredi. Ils pourraient terminer leurs travaux de la journée en début de soirée.

En matière de gouvernance, ils auraient terminé le passage consacré à la création d'un Comité de déontologie et d'éthique et poursuivi le chapitre du budget, sans le terminer.

Le comité de déontologie et d'éthique est destiné à élaborer de nouvelles règles d'éthique et à se prononcer sur d'éventuels conflits d'intérêt dans le chef de mandataires.

En revanche, le "gros morceau" portant sur les cumuls de mandats de parlementaire et de bourgmestre ne serait abordé que demain jeudi.

Le groupe central dans lequel figurent les présidents de partis aurait aussi bouclé l'important chapitre de l'enseignement obligatoire, dans lequel on retrouve notamment le fameux dossier du décret "Mixité" et l'extension du système de "bassins" d'enseignement et des pôles de formation. Ils en auraient aussi fini avec le secteur de la promotion sociale, avant d'aborder l'enseignement supérieur.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés