Publicité

Fortis: gouvernement rassure et prend le temps de l'analyse

Le gouvernement, dont le comité ministériel restreint s'est réuni mercredi soir au 16 rue de la Loi, se donne le temps de l'analyse et veut faire passer un message de "sérénité", lui qui est toujours, au sortir de l'assemblée générale des actionnaires de Fortis Holding, propriétaire à près de 100 pc de Fortis Banque.

"Pour les clients de Fortis Banque, cela n'engendre aucun changement", assure le premier ministre Herman Van Rompuy dans un communiqué. Il en appelle à créer de nouvelle perspectives pour Fortis Banque "de façon à ce que les employés se retrouvent également dans le nouveau projet".

"La décision négative (de l'AG de Fortis Holding) complique la tâche, qui sera plus lourde pour l'Etat, mais les discussions se poursuivent avec les différents interlocuteurs", a souligné le ministre des Finances, Didier Reynders (MR). Il se refuse à parler d'échec du gouvernement. "C'est un échec de Fortis Holding", tranche-t-il.

Laurette Onkelinx (PS), pour sa part, ouvre les perspectives tout en parlant de "sérénité" et d'"ambition". "Aujourd'hui, tout est ouvert dans l'intérêt général. Il faut avoir de l'ambition pour Fortis Banque, rassurer l'épargnant et les employés, mais aussi en faire une banque qui soit une référence", a-t-elle affirmé. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés