Publicité

Fortis: le comité restreint se penche sur le dossier

Le comité ministériel restreint se réunissait mercredi soir pour dresser un état des lieux du dossier Fortis, à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires qui ont rejeté le démantèlement du groupe.

Aucune décision ne semblait devoir être attendue dès ce soir.

Le ministre des Finances Didier Reynders a indiqué, peu avant la réunion, qu'il espérait que d'autres partenaires pourraient être trouvés pour Fortis.

"Ce n'est pas la mission première d'un Etat de jouer les banquiers", a-t-il réaffirmé.

M. Reynders, ainsi que les vice-premières ministres Laurette Onkelinx et Joëlle Milquet, ont souligné que le gouvernement poursuivrait sa politique de défense des épargnants et du personnel de la banque.

Ils ont ajouté qu'il faudrait désormais examiner avec les différentes parties -BNP Paribas, Fortis Holding, les autorités néerlandaises et françaises- comment les choses se présentent.

Didier Reynders a précisé vouloir voir s'il est possible encore de poursuivre la coopération avec BNP Paribas. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés