Fortis: le gouvernement veut récuser, Modrikamen réclame 20 milliards

Le gouvernement belge a l'intention de faire récuser le conseiller à la cour d'appel Paul Blondeel tandis que l'avocat de nombreux petits actionnaires Mischaël Modrikamen a revu à la hausse les exigences financières de ses clients, réclamant désormais 20 milliards d'euros, selon plusieurs journaux flamands.

Selon la presse flamande, le ministre de la Justice Jo Vandeurzen (CD&V) a été tenu à l'écart de plusieurs consultations du gouvernement ce week-end. Il s'agissait de préserver son impartialité dans l'hypothèse qu'il fasse usage de son pouvoir de saisir le procureur général près la cour de cassation.

Ce dernier devrait élaborer un rapport sur d'éventuelles irrégularités. Le document, espère le gouvernement, pourrait servir à réclamer la récusation du président de la 18e chambre de la cour d'appel Paul Blondeel, qui a prononcé l'arrêt contesté.

Par ailleurs, Me Modrikamen a revu à la hausse la demande de dédommagement de ses clients par l'Etat belge, l'Etat néerlandais, BNP Paribas et l'ancienne direction de Fortis. "Un petit 20 milliards au total", selon les journaux. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés