Publicité

Fortis: Protection de l'épargne et de l'emploi (Reynders)

"Nous sommes convaincus que le partenariat à trois - Etat belge, Fortis et BNP Paribas - était la meilleure solution. Nous prenons acte des votes intervenus mercredi à l'assemblée générale. Le gouvernement se réunira sans doute encore ce mercredi soir pour voir ce qu'il y a lieu de faire mais notre volonté a toujours été et reste la protection des épargnants et des clients ainsi que la préservation du maximum l'emploi chez Fortis", a commenté le ministre des Finances, Didier Reynders, dans une courte réaction aux résultats des votes de l'assemblée générale des actionnaires de Fortis.

Le ministre a encore ajouté que le gouvernement avait décidé de faire un geste pour les actionnaires mais que ceux-ci viennent de le refuser et que donc, "le deal tombe".

Didier Reynders a par ailleurs souligné que dans le décompte des voix, il apparaît que de nombreux actionnaires ont accepté le nouveau "deal". Si l'actionnaire chinois a voté contre, comme il l'avait annoncé, il a joué un rôle important et a sans doute fait basculer la majorité, a-t-il encore dit. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés