Fortisgate: CD&V, sp.a et Open Vld contre la Commission d'enquête

Le CD&V, le sp.a et l'Open Vld sont d'avis que les éléments relatifs à l'inculpation du président de la Cour de cassation et de l'avocat de l'Etat dans l'affaire du "Fortisgate" ne justifient par la réouverture des travaux de la Commission d'enquête parlementaire sur la séparation des pouvoirs.

Selon eux, il faut attendre que s'achèvent les procédures judiciaires pour se prononcer.

En revanche, pour la LDD, il faut rouvrir les débats dès aujourd'hui. L'argument selon lequel il y a des procédures judiciaires en cours ne tient pas, selon elle. (NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés