Publicité
Publicité

France: grève d'au moins deux jours dans les chemins de fer

Une grève d'au moins deux jours a débuté mardi soir dans les chemins de fer français, la troisième depuis le début de l'année, mais le mouvement divise les syndicats.

Deux organisations seulement, la CGT, premier syndicat de l'entreprise, et Sud-Rail, le troisième, ont lancé l'appel à la grève pour la défense de l'emploi, des conditions de travail et du fret.

Selon la direction de la société des chemins de fer (SNCF), aucun des 12 trains de nuit sur le réseau national ne circulera, mais le service sera normal pour les trains internationaux de nuit.

Mercredi, en moyenne 70% des trains à grande vitesse (TGV) rouleront et entre 50 et 60% des trains régionaux.

En revanche le trafic des Eurostar vers la Grande-Bretagne, des Thalys et des TGV vers la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas sera normal.

La SNCF table sur deux jours de perturbations, mais elles pourraient se poursuivre localement au-delà.

Les grévistes décideront en assemblées générales de la poursuite du mouvement.

Mardi, le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau a jugé la grève "incompréhensible et affligeante".

Le deuxième syndicat de l'entreprise, l'Unsa-cheminots, ne s'est pas associé au mouvement, souhaitant réserver ses forces pour le gros dossier de la réforme des retraites.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés