Froid: toutes les personnes nécessitant une prise en charge accueillies en Wallonie

L'ensemble des personnes nécessitant une prise en charge en raison du froid intense qui sévit actuellement ont pu être accueillies dans l'un des sept relais sociaux opérationnels à l'échelle de la Wallonie, a indiqué jeudi matin Olivier Rubay, l'attaché de presse de la ministre wallonne de la santé et de l'Action sociale Eliane Tillieux à l'Agence Belga.

La Région wallonne a activé son plan grand froid le 1er novembre dernier. En termes de capacité d'accueil, 274 places sont disponibles aujourd'hui sur l'ensemble du territoire wallon (abris de nuit, lits d'urgence dans les maisons d'accueil, dispositif d'urgence sociale), soit 102 places à Liège, 80 à Charleroi, 20 à Namur, 28 à Mons, 16 à La Louvière et 28 à Verviers, rappelle Olivier Rubay.

Des places sont également disponibles dans six casernes (Beauvechain, Jambes, Tournai, Marche-en-Famenne, Liège et Stockem), ce qui représente 177 lits supplémentaires obtenus grâce à la coopération avec la Défense, précise encore l'attaché de presse de la ministre Tillieux.

Le Samu social de Bruxelles a accueilli pour sa part quelque 600 personnes. La Croix Rouge ne disposait pas encore de chiffres mais avait indiqué mercredi avoir mis sur pied des distributions de boissons chaudes, des visites aux sans-abris et des distributions gratuites de vivres et de vêtements.

La secrétaire d'Etat à l'asile et la migration Maggie De Block (Open Vld) a assuré de son côté sur les ondes de la VRT qu'il y avait eu la nuit dernière plus de lits disponibles pour les sans-abri que de demandes. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés