Publicité
Publicité

Gand s'oppose au passage d'un convoi nucléaire

Le 12 mai dernier, un transport nucléaire par voie ferrée a déjà traversé Gand sans que la ville n'y trouve à redire. C'est ce qu'ont affirmé lundi les avocats de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) et Infrabel, le gestionnaire du réseau ferré, devant le tribunal des référés de Gand. La ville s'est en effet adressée à la justice, en référé, pour tenter d'empêcher le passage sur son territoire d'un tel convoi prévu entre le 6 et le 10 juin.