Gens du voyage à De Pinte: le bourgmestre veut que le groupe soit parti pour 21h

Le bourgmestre de De Pinte, Martin Van Peteghem (CD&V), veut que le groupe d'une centaine de gens du voyage qui s'est installé dimanche après-midi sur un terrain de la commune quitte les lieux pour 21h. Il s'agirait bel et bien du groupe qui a quitté Pecq dimanche après-midi.

Le bourgmestre a confié aux policiers la mission de négocier avec les gens du voyage. Ceux-ci occupent un terrain communal jouxtant le centre de Moerkensheide, qui appartient aux scouts.

"Une centaine de jeunes résident actuellement dans le centre. Je pense qu'il n'est pas approprié pour l'ordre public que les gens du voyage s'installent juste à côté", a déclaré le bourgmestre. "En outre, je ne veux pas faire de ce terrain communal un lieu attractif pour les gens du voyage. Un autre groupe s'y était déjà installé il y a trois semaines. En tant que commune, c'est nous qui devons en supporter les charges."

La police a transmis le message aux gens du voyage dimanche soir. Le départ est prévu pour 21h au plus tard. (207)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés