Publicité
Publicité

Greenpeace dénonce à Bruxelles l'impunité du secteur nucléaire en cas d'accident

Les fabricants de réacteurs et les concepteurs de centrales sont épargnés, civilement et financièrement, en cas de catastrophe nucléaire, déplore jeudi l'organisation environnementale Greenpeace. "En Belgique aussi, en cas d'accident nucléaire, le secteur bénéfice d'un régime de responsabilité civile favorable qui reporterait le coût d'un accident nucléaire sur les citoyens."