Publicité

Greenpeace prend le Conseil Ecofin en otage

Quelque 300 activistes de l'organisation Greenpeace ont bloqué mardi matin les entrées et les sorties du bâtiment Juste Lipse, où les ministres européens des Finances sont réunis pour la session mensuelle du Conseil Ecofin. Ils réclament des engagements clairs sur le financement de l'adaptation au changement climatique dans les pays du sud.

Les militants, dont certains se sont enchaînés aux grilles, ont bloqué les entrées pendant quelques instants, en faisant savoir qu'ils ne partiraient pas avant que les grands argentiers aient répondu à leur revendication. La police a toutefois entrepris de les déloger, et le bâtiment est déjà accessible depuis une entrée secondaire située rue Belliard.

Greenpeace estime que le financement de l'adaptation au changement climatique est l'un des éléments-clés du sommet de Copenhague, qui doit fixer en décembre prochain les engagements post-Kyoto de réduction des émissions de CO2. L'organisation chiffre à 110 milliards d'euros - dont 35 milliards pour l'Europe - les montants que les pays industrialisés devraient débourser pour aider les pays du Sud à faire face aux conséquences d'un phénomène dont ils ne sont pas responsables. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés