Grève à la prison de Verviers: un détenu turbulent à l'origine des violences

Un détenu turbulent qui aurait consommé de la drogue, serait à l'origine des violences qui ont éclaté durant la nuit de lundi à mardi à la prison de Verviers, a indiqué mardi Denis Pinon de la CGSP à l'Agence Belga. Quatre gardiens ont été blessés lors de ces violences. Les gardiens ont décidé, en front commun, de ne pas prendre leur service à leur arrivée à la prison mardi matin.

Les violences ont éclaté dans la prison à cause d'un détenu turbulent qui aurait vraisemblablement consommé de la drogue, indique M. Pinon. "Les causes de l'énervement des détenus sont toujours les mêmes: surpopulation, manque de personnel, etc. La prison est prévue pour 260 détenus et nous en comptons plus de 300", précise-t-il.

Quatre gardiens ont été blessés durant les événements. Ils souffrent notamment de côtes fêlées ou cassées, précise M. Pinon. Un gardien a dû être plâtré à la main. Un agent a été grièvement blessé au genou et un autre a été "tabassé", indique Denis Pinon.

Les gardiens ont averti la police de leur action. Celle-ci assurera la sécurité dans l'enceinte de la prison.

Un entretien entre syndicats et direction doit avoir lieu dans le courant de la journée de mardi. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés