Publicité

Grève chez Brink's: le système de sécurité va être débranché à Strépy

Le piquet de grève est toujours en place samedi sur le site de la société Brink's à Strépy. La direction a annoncé l'intervention durant le week-end d'une entreprise pour débrancher le système de sécurité, indique samedi le SETCa.

Un calme relatif règne sur le site de Brink's à Strépy, où une trentaine de travailleurs bloquent la plate-forme depuis l'annonce du plan de réforme de l'entreprise en Belgique. Ce plan prévoit la fermeture pure et simple du site de Strépy, seule implantation de la société en Wallonie. "Le piquet est tenu 24 heures sur 24", précise Rogerio Alho du SETCa. "Pour l'heure, nous pouvons dire que le calme est de mise. Une trentaine de travailleurs sont présents."

Après l'échec de la négociation jeudi soir, la direction a annoncé qu'elle enverrait pendant le week-end une entreprise spécialisée pour neutraliser le système de surveillance et de sécurité sur le site de Strépy. "Nous ne pouvons évidemment pas accepter (cela) car les valeurs stockées à Strépy et les travailleurs sur place ne seraient plus en sécurité. Pour l'heure, nous n'avons vu personne mais nous sommes prêts à recevoir les éventuels techniciens qui seraient mandatés par Brink's. Les travailleurs sont prêts à mettre le feu à un grand tas de ballots de paille et de palettes", a indiqué le représentant du SETCa.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés