Grève dans les IPPJ: le cabinet de la ministre se dit surpris

Le cabinet de la ministre de l'Aide à la Jeunesse de la Communauté française Evelyne Huytebroeck s'est dit quelque peu surpris, mardi, après l'annonce par la CGSP d'un préavis de grève dans les IPPJ et au centre fermé de Saint-Hubert.Selon Alain Lising, conseiller de la ministre dans ce département, le cabinet avait rencontré lundi la CGSP pour aborder les problèmes évoqués par les syndicats et le climat était plutôt à la compréhension des arguments mise sur la table.

Les Institutions Publiques de Protection de la Jeunesse (IPPJ) et le Centre fermé fédéral pour jeunes de Saint-Hubert ont déposé un préavis de grève de 24 heures qui prend cours mercredi.

Les représentants syndicaux demandent le respect des engagements pris pour l'organisation des concours de recrutement. A ce jour aucun échéancier ayant reçu l'aval du Selor n'a selon eux été transmis.

La CGSP déplore également les problèmes d'infrastructure des différentes IPPJ et du Centre fermé.

Selon le conseiller de la ministre Huytebroeck, les représentants syndicaux avaient semblé comprendre les difficultés d'organisation du recrutement et de promotion de personnel inhérentes aux règles en vigueur dans la fonction publique mais s'étaient inquiétés du sort du personnel non nommé, et du remplacement trop lent du personnel qui s'en va.

En ce qui concerne les infrastructures, il n'y a pas de manquements vitaux pour le fonctionnement des institutions, a commenté Alain Lising, concédant toutefois que certains nouvelles infrastructures avaient été mal conçues et devaient être rapidement adaptées par les entreprises responsables.

(JDD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés