Grève dans les prisons: "le personnel touché par 4 incidents par jour"

"On relève chaque jour presque 4 incidents par jour dans lesquels le personnel pénitentiaire est impliqué", affirme Ivan Vandecasteele, secrétaire fédéral CGSP AMiO, pour expliquer l'appel à la grève lancé par le front commun syndical. CGSP, CSC et CGSLB ont appelé le personnel des prisons à se croiser les bras du 21 janvier à 22h00 au 23 janvier à 06h00. Une manifestation est également prévue le 22 janvier.

La grève et la manifestation ne sont donc pas provoquées par un incident concret, mais par un ensemble de faits qui suscitent l'inquiétude, précise le délégué syndical socialiste. "Outre les 4 incidents par jour visant le personnel, on recense aussi 5 incidents par jour impliquant des détenus entre eux et lors desquels le personnel doit intervenir."

Ivan Vandecasteele souligne que près de 75% des équipements de sécurité (caméras, etc.) ne fonctionnent pas, ou pas de manière satisfaisante. Les syndicats réclament en outre de pouvoir, notamment, passer les visiteurs au scanner.

L'action a été décidée en front commun syndical. (GEL)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés