Grève SNCB: de nombreux embouteillages sur les routes

De nombreuses personnes ont pris leurs précautions lundi, en raison des perturbations annoncées sur le rail et de la grève des TEC. Les embouteillages sur les routes sont donc plus importants que d'habitude lundi matin. Vers 08h30, il y avait déjà plus de 300 km d'embouteillages dans tous le pays, ce qui est exceptionnel pour un lundi matin aux conditions météorologiques favorables et alors que peu d'accidents ont été dénombrés, a indiqué le Vlaams Verkeerscentrum.

"Il y a un quart voire un tiers de files de plus que d'habitude", explique Hajo Beeckman du Vlaams Verkeerscentrum. "Il y a d'importants problèmes au départ de Charleroi et Namur", poursuit-il. C'est là aussi que les actions des cheminots provoquent le plus de perturbations. Le trafic en direction de Bruxelles est très difficile. "Le trafic est également très dense au départ de Gand, où il y a de nombreuses files en accordéon. C'est aussi le cas au départ de Louvain".

"Les bouchons sont plus longs et la circulation plus dense que d'habitude. Les embouteillages sont beaucoup plus nombreux que lors d'un lundi matin 'normal'", confirme-t-on au centre Perex.

Vers 08h30, il y avait plus de 300 km de files. Un quart d'heure plus tard, les embouteillages s'étendaient sur 250 à 270 km. Les heures de pointe devraient également avoir lieu plus tôt en soirée et les temps de voyage seront également prolongés, selon M. Beeckman. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés