Publicité

Grève SNCB: Lambert appelle les syndicats à plus de créativité

Le sénateur Geert Lambert (SLP) a déploré jeudi le manque de créativité des syndicats du rail en matière d'exercice du droit de grève. Plutôt que de paralyser tout le réseau, ils pourraient s'abstenir de faire payer les usagers, selon lui.

M. Lambert a déposé une résolution invitant le ministre des entreprises publiques, Steven Vanackere, à mettre en place un cadre légal pour de telles actions basées sur le paiement.

La grève généralisée prend les navetteurs en otage, a-t-il argumenté. Et d'appeler les syndicats à se montrer plus prudents, faute de s'exposer à un débat sur le service minimum.

Le service minimum n'est cependant pas la panacée aux yeux du sénateur, qui préfère évoquer une grève tarifaire. "Avec un peu de créativité, les syndicats pourraient défendre leurs exigences sociales avec plus de force, sans perdre la sympathie des usagers, qui ont eux aussi un intérêt dans des conditions de travail correctes pour le personnel du rail", a-t-il dit. (HIE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés