Publicité

Grève SNCB: le trafic ferroviaire progressivement à l'arrêt

La grève de 24 heures à la SNCB a débuté, comme prévu, mercredi soir à 22 heures et est actuellement bien suivie. Le trafic ferroviaire est déjà presque totalement à l'arrêt, ont confirmé tant la CGSP, la CSC-Transcom qu'Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire.

"Des trains continuent encore à rouler ici et là parce qu'ils doivent atteindre leur destination, mais la grève est en général bien suivie", précise Luc Piens, de la CSC-Transcom. "Au poste d'aiguillage de Bruxelles-Midi, il n'y a par exemple que deux personnes sur quatorze qui travaillent", ajoute Jos Digneffe de la CGSP Cheminots. "A Bruxelles Nord aussi, à peine quatre personnes sont présentes contre 30 personnes en temps normal". Les deux représentants syndicaux s'attendent jeudi à un large suivi du mouvement.

"Les voyageurs qui se retrouveraient bloqués entre 22 et 24 heures seront pris en charge au cas par cas", explique pour sa part Frédéric Petit, porte-parole d'Infrabel.

M. Petit rappelle par ailleurs que le trafic ferroviaire international sera également fortement perturbé jeudi. "Les Thalys ne rouleront pas, les Eurostar et TGV seront pour leur part limités à Lille Europe. Les trains internationaux en provenance et à destination de l'Allemagne ne dépasseront pas Aix-la-Chapelle", conclut-il. (VAD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés