Grippe: Onkelinx défend l'utilisation d'un vaccin adjuvanté

Selon la ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, le choix fait par la Belgique d'utiliser un vaccin adjuvanté contre la grippe AH1N1 a été fait sur la base de l'avis du comité scientifique influenza.

Elle a ajouté que tant l'OMS que l'EMEA (European medecines agency) ont donné leur aval à l'usage de vaccin adjuvanté en ce qui concerne les femmes enceintes.

Mme Onkelinx a encore ajouté que les conclusions des différents experts en toxicologie opérationnels dans les agences de régulation sont identiques. Pour eux, le risque d'une grippe AH1N1 pour une femme enceinte lors du 2e ou 3e trimestre de la grossesse est beaucoup plus grand que celui de l'administration de ce vaccin.

(NLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés