Guy Verhofstadt demande la confiance pour relancer le dialogue

Le Premier ministre Guy Verhofstadt a demandé vendredi la confiance au Parlement pour son gouvernement intérimaire. Devant les députés, le Premier ministre a replacé la formation du gouvernement intérimaire dans le contexte de la crise qui mine le pays depuis environ six mois.

Il a énuméré le programme en dix points du gouvernement en vue de répondre dans l'urgence aux besoins de la population mais a mis en exergue l'inéluctable débat qui s'annonce sur la réforme des institutions et dont le résultat doit pouvoir servir à renforcer la prospérité.

"Bien entendu, notre pays n'est pas immunisé contre les conflits d'idées, de valeurs ou de culture. Ce n'est pas pour rien que nous vivons au carrefour de la culture européenne. Cependant, lorsque ces conflits désemparent une population, l'affaiblissent, ou risquent même de la paralyser, nous devons opter pour la voie qui a toujours constitué le fondement de notre prospérité: la voie du dialogue", a-t-il dit.

(NLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés