Haïti: l'Airbus reviendra ce week-end avec des Belges et d'autres Européens

Le ministre des Affaires étrangères, Steven Vanackere, a indiqué vendredi à l'issue du Conseil des ministres que l'Airbus de la force aérienne qui a emmené à Haïti quelque 130 secouristes et du matériel, reviendra ce week-end avec à son bord des Belges et leur famille ainsi que d'autres citoyens européens qui demandent à être rapatriés.

La Belgique n'ayant pas d'ambassadeur à Haïti, le gouvernement a envoyé un consul volant, Herman Declercq. Il s'attache actuellement à dresser une liste des Belges qui souhaitent être évacués.

M. Vanackere a souligné que ce n'était pas le cas de tous les Belges qui se trouvent à Haïti. De nombreux d'entre eux travaillent dans le secteur humanitaire et préfèrent donc rester sur place pour aider dans cette situation difficile, a-t-il dit.

Tout comme son collègue de la Coopération, Charles Michel, il a souligné l'importance de la coordination de l'aide. Le premier ministre Yves Leterme a abondé dans le même sens.

"Nous sommes disposés à travailler avec d'autres pays européen ou dans le cadre des Nations unies", a-t-il ajouté. Les moyens budgétaires dégagés jusqu'à présent permettent d'envoyer l'Airbus une deuxième fois, mais aucune décision n'a été prise jusqu'à présent. Le gouvernement attend de voir quels seront les besoins exacts.

M. Leterme a aussi salué l'élan de générosité qui se manifeste dans la population. Dans ce cadre, il a aussi salué la remise en fonction du consortium 12-12.

(LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés