Henry: la confiance du gouvernement n'est pas remise en cause

Certains débats ne font pas l'objet d'un consensus au sein du gouvernement wallon, mais n'aboutissent pas pour autant à la remise en cause de la confiance que le gouvernement porte à l'égard d'un de ses membres, a indiqué jeudi le ministre-président wallon Rudy Demotte à la suite d'articles de presse évoquant un Philippe Henry désavoué sur son refus du projet Citta Verde.

Les dossiers discutés mercredi soir en comité restreint (projet de décret-programme, régime de mandats, aménagement du territoire, etc) "ont fait l'objet de discussions en toute confiance même si des points de vue divergents peuvent se confronter en réunion, par exemple au sujet du projet Citta Verde", selon M. Demotte.

"Si certains de ces débats ne font pas l'objet d'un consensus au sein du gouvernement, ils n'aboutissent pas pour autant à la remise en cause de la confiance que le gouvernement porte à l'égard d'un de ses membres", souligne-t-il. (BPE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés