Herman Van Rompuy veut aborder le volet BHV au printemps 2010

Le premier ministre Herman Van Rompuy entend évoquer le conflit autour du sort de l'arrondissement de Bruxelles et de sa périphérie au printemps 2010. "C'est un symbole, et les symboles sont les thèmes les plus difficiles à régler", a-t-il confié au journal français Le Monde de jeudi.

Interrogé sur la présence en Belgique d'une "volonté de vivre ensemble", Herman Van Rompuy a déclaré que, pour lui, "l'éclatement de la Belgique, c'est le scenario du chaos, de l'aventure et de l'appauvrissement, sans solution pour Bruxelles et la question de la frontière linguistique. Le fédéralisme basé sur la coopération entre les Régions, et non sur la confrontation, c'est la sauvegarde du bien-être des gens".

M. Van Rompuy reconnaît par ailleurs qu'il y a, en Flandre, "une majorité de partis qui réclament plus de pouvoirs pour les Régions et les Communautés, et un déplacement du centre de gravité politique, mais ils ne s'inscrivent pas dans un processus de rupture".

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés