Holding communal: Antoine veut un geste du fédéral et de Dexia Banque

Le ministre wallon du Budget, André Antoine (cdH), demande une participation du fédéral, mais aussi de Dexia Banque (DBB) dans le cadre de la liquidation du Holding communal. Dans un entretien publié jeudi par Ll'Echo, il demande un "geste" en direction des régions et communes.

Soulignant la responsabilité de l'Etat fédéral au sein de Dexia, M. Antoine insiste pour qu'il dégage 200 millions d'euros. "L'Etat a sauvé la banque. Tant mieux. Mais de ce fait, le holding se retrouve actionnaire d'une banque résiduelle sans perspective de dividende. Il doit assumer. Je suggère un geste de 200 millions".

Dexia Banque doit également contribuer, à hauteur de 250 millions d'euros, selon M. Antoine. "Sa part de responsabilité est incontournable", estime-t-il, en soulignant que "certains administrateurs", comme Serge Kubla (MR) ou Jean-Luc Dehaene (CD&V), qui "sont ou ont été bourgmestres (...) ne pouvaient pas ignorer les conséquences potentielles sur le Holding des risques que la banque prenait".

Pour le ministre wallon, il n'est pas scandaleux "de demander à une banque qui a déclaré réaliser l'an dernier un bénéfice net de 678 millions de faire un geste de 250 millions". "Elle peut le lisser sur plusieurs exercices", juge-t-il.

Il n'en pointe pas moins aussi la responsabilité locale. "Sans doute avons-nous tous été trop obnubilés par les dividendes et pas assez attentifs aux fonds propres du Holding", admet M. Antoine. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés