Hongrie: 5 experts de l'UE, dont un Belge, attendus lundi sur le site

Cinq experts en dépollution envoyés par l'UE à la demande de la Hongrie y seront lundi à pied d'oeuvre pour examiner l'impact environnemental sur les sites touchés le 4 octobre par des coulées de boues rouges toxiques, a annoncé dimanche la Commission européenne.

"Une équipe de protection civile de cinq experts venant d'Allemagne, d'Autriche, de Belgique, de France et de Suède arrivera lundi en Hongrie pour soutenir les efforts des autorités hongroises face à la pollution", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Ces experts se rendront immédiatement sur place, dans la région d'Ajka, avec un officier de liaison de la Commission arrivé samedi en Hongrie, pour évaluer la situation et les remèdes à apporter à court et moyen terme.

Ils devront vérifier l'impact sur l'environnement, en particulier la terre agricole et l'eau, y compris en sous-sol, ainsi que sur la flore et la faune, a-t-elle expliqué.

Il leur faudra aussi donner leur avis d'expert sur les meilleures méthodes à mettre en oeuvre pour prévenir et réduire les effets négatifs de la catastrophe sur l'environnement, et décontaminer puis réhabiliter les zones habitées et agricoles, dans le village de Kolontar et autour.

Le 4 octobre, une marée de bouge rouge hautement toxique issue d'un réservoir fissuré de l'usine de bauxite-aluminium d'Ajka (à 160 km à l'ouest de Budapest), exploitée par le groupe hongrois MAL, s'était déversée comme un raz-de-marée sur 40 km2, détruisant l'écosystème des rivières Torna et Marcal et atteignant, sous une forme diluée, la Raab, puis le Danube lui-même. (VAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés