Publicité

Il y a cent ans, le Congo devenait belge

Le 15 novembre marque le centenaire du Congo belge devenu colonie, après la cession de l'Etat indépendant du Congo (EIC) à la Belgique par le roi Léopold II.

Si le 15 novembre 1908 est la date à laquelle le Congo est officiellement devenu une colonie belge, après le vote d'une loi, dite "Charte coloniale", le 18 octobre précédant, ce transfert n'est que l'aboutissement d'un long engagement de Léopold II, intéressé par l'Afrique, principalement pour y développer des activités commerciales, après des échecs en Chine, au Japon, à Bornéo et dans le Haut-Nil.

Le 1er juillet 1885, au lendemain de la Conférence de Berlin, destinée à trouver un accord sur le partage de l'Afrique centrale, Léopold II crée l'Etat indépendant du Congo (EIC) dont il est souverain et qui s'étend sur 2,344 millions de km2, 80 fois la superficie de la Belgique. En théorie, la Belgique, dont il est déjà le chef d'Etat, n'a aucun lien avec cette nouvelle entité politique.

L'implication progressive de l'Etat belge au Congo, puis l'annexion de l'EIC, résulte à la fois des difficultés financières rencontrées par Léopold II dans la gestion de cet immense territoire et des brutalités commises sur les populations autochtones.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés