Impôts: de un à trois mois de retard dans le remboursement

Les travailleurs du centre de traitement des déclarations fiscales de Jambes (Namur) est débordé et le fisc risque de prendre un retard de un à trois mois dans le remboursement de contribuables wallons et bruxellois, écrit la presse samedi. L'administration fiscale dément l'information.

Les travailleurs du centre de Jambes sont chargés d'ouvrir les enveloppes, d'enlever les agrafes des annexes puis de passer les déclarations au scanner. Environ 1,4 million de déclarations doivent être traitées.

Auparavant, ces opérations étaient effectuées par des centres locaux. Mais avec l'entrée en vigueur de Tax on Web, le service a été centralisé à Namur, où les 35 fonctionnaires en charge du travail sont débordés, estiment les syndicats. Selon ces derniers, les remboursements pourraient afficher un retard allant de un à trois mois.

"Faux", rétorque le service public des finances, qui remarque que "le traitement des déclarations n'a jamais été aussi en avance que cette année". Le SPF finances souligne que les syndicats se trompent et que seul le scannage des baux à loyer à enregistré un retard à Jambes.

Du côté syndical, on confirme cependant que le courrier s'amasse et on précise que des renforts ont été appelés à Jambes. (NEV)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés