Publicité

Inattendu dans le "dossier bis": 885 cheveux seront analysés

Les experts mandatés par la chambre des mises en accusation de Liège en janvier 2008 pour déterminer si l'analyse de milliers de cheveux recueillis en 1996 dans la cache de Marcinelle chez Marc Dutroux était utile, ont rendu leur rapport et ont estimé qu'ils n'avaient pas "d'arguments permettant d'objectiver l'inutilité de l'analyse".

Le procureur général de Liège entend dès lors demander la poursuite de l'analyse génétique de 885 cheveux, selon la presse francophone.

L'ensemble des 6.000 cheveux découverts dans la cache ne seront pas analysés mais seuls ceux dits "pertinents" qui sont au nombre de 885.

Avant de lancer l'opération de manière concrète, il reste à faire une évaluation et une budgétisation. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés