Incendie à Melle: les résidents sont décédés par asphyxie

Les neuf personnes âgées - sept femmes et deux hommes - qui ont péri jeudi soir dans l'incendie d'une maison de repos à Melle sont décédées par asphyxie, a indiqué un expert du parquet de Gand. La cause du sinistre est accidentelle.

Les flammes sont restées limitées à une chambre, où un court-circuit survenu à un ou deux appareils électriques a provoqué l'incendie. Selon le premier échevin de Melle, Dany Cottenie, qui s'exprimait sur les ondes de La Première (RTBF), l'explosion d'un ventilateur serait à l'origine du sinistre.

Un matelas s'est enflammé, provoquant un important dégagement de fumée qui s'est propagée dans les couloirs de l'institution "Kanunnik Triest".

Deux ambulanciers et deux pompiers ont également été blessés, a précisé le gouverneur de la province de Flandre orientale André Denys.

Une nouvelle réunion de crise est prévue vendredi matin, a indiqué le bourgmestre de Melle, Dirk De Maeseneer, soulignant que les normes de sécurité étaient respectées au sein de l'institution.

Un numéro de crise a été ouvert au commissariat de Melle: 09 210 59 90. (PCO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés