Incendie rue d'Aerschot: deux suspects polonais sous mandat d'arrêt

Les deux ressortissants polonais qui ont été interpellés lundi matin lors de l'incendie rue d'Aerschot à Bruxelles ont été placés sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction, indique le parquet de Bruxelles. Ils sont soupçonnés d'avoir volontairement bouté le feu à un bâtiment probablement squatté durant la nuit.

Les deux hommes, en séjour illégal en Belgique, ont été appréhendés lundi par une patrouille de police qui les a remarqués alors qu'ils entraient dans un magasin de vêtements pakistanais. Quelques instants plus tard, les deux individus s'enfuyaient alors qu'un incendie s'était déclaré à l'intérieur du magasin. Les bâtiments dans lequel se trouvaient le magasin sont partis en fumée.

Rafal D. et Artur R. ont nié être liés à l'incendie. Ils ont même déclaré qu'ils n'étaient jamais entrés dans le magasin. Rafal D. présente pourtant des brûlures sur les mains.

Le juge Bruyneel les a placés sous mandat d'arrêt lundi soir. Aucune victime n'a jusqu'à présent été retrouvée dans les décombres. Cependant, le bâtiment étant connu comme un squat, le parquet n'exclut pas que des personnes étaient présentes au moment où l'incendie est survenu et que des corps puissent être retrouvés. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés