Incendie TEC Charleroi: quelques inconvénients pour les voyageurs

L'incendie dans la nuit de mardi à mercredi dans le dépôt Genson des TEC Charleroi aura suscité quelques problèmes dans les horaires et le trafic des transports en commun wallons: certains services ont été supprimés, aux premières heures. Les inconvénients pour les voyageurs devraient toutefois être limités, précise-t-on aux TEC.

L'incendie a finalement détruit 22 des 60 autobus entreposés au dépôt de Montignies-sur-Sambre. Soixante autres véhicules situés dans un hangar voisin ont pu être sortis à temps. L'incendie nécessitera la désignation d'un expert appelé par le parquet de Charleroi afin d'en déterminer les causes. Deux personnes ont été aperçues sur les lieux peu avant les faits.

Sur le terrain, on a noté mercredi matin des perturbations dans les "services coupés", indique la porte-parole des TEC Charleroi. Il s'agit des premiers services de la journée, durant jusqu'à neuf heures, et qui sont ensuite suspendus, pour être repris plus tard dans la journée. La ligne en direction de Nalinnes a également été temporairement supprimée.

On précise aux TEC que les inconvénients pour les voyageurs devraient rester réduits: les TEC disposent en effet de deux autres dépôts dans la région de Charleroi et des bus ont été fournis par le dépôt de Jumet. De plus, en raison de la proximité des vacances, le volume des voyageurs s'était déjà considérablement réduit ces derniers jours.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés